lundi 3 avril 2017

MARATHON de MESSIER 2017 : le Bilan

En cette fin mars 2017, le Moment tant attendu du Marathon de Messier était enfin arrivé.
Et les Observateurs, après quelques soirées de répétition, étaient fin prêts pour prendre part à cette épreuve qui allait durer toute une nuit. Et étant donné que les prévisions météos pour le WE du 01 avril s'annonçaient très mauvaises ( ce qui s'est confirmé ), nous avons décidé de nous retrouver le mardi 28 mars au soir - quasi au pied levé - pour tenter de faire ce fameux Marathon.

En vue : l'observation des 110 Objets du catalogue de Messier. Un voyage incroyable d'une nuit entière en visuel qui débute dans la Baleine vers l'Ouest en soirée et qui se termine dans le Capricorne à l'Est au petit matin !
Rendez-vous pour 6 Membres téméraires de la SAPCB qui se sont retrouvés sur les hauteurs d'Hasparren ce jour de semaine avec une belle variété d'instruments d'observation. Lunette, SCT et Dobsons auront servi à voir le plus grand nombre d'Objets du Catalogue de Messier.
Après l'impasse sur les objets comme Messier 74 et 77 ( noyés dans la pollution lumineuse de la Côte Basque trop proche !) et les vaines tentatives pour voir la Galaxie du Triangle Messier 33, le reste de la première partie s'est déroulée sans encombres pour arriver jusque sur Messier 98 - 1ère galaxie de l'Amas de la Vierge-. A partir de là, chacun a adopté sa propre méthode afin de venir à bout des 18 galaxies à pointer entre la constellation du Lion et de la Vierge. Il est nécessaire de préciser que beaucoup de ces Messiers ne sont pas seuls mais accompagnés d'un certain nombre de galaxies NGC comme voisines. Et que plus le diamètre du télescope est grand, plus il y a de galaxies visibles. Donc un bon atlas est obligatoire afin de ne pas confondre les uns avec les autres !
Dans tous les cas, un seul mot d'ordre : NE PAS SE PERDRE ! Sinon cela devient un véritable Enfer Galactique. Mais il semble que le point-repère Clef soient les galaxies Messiers 84 et 86 situées au début de la Chaîne de Markarian. A partir de ce point tout est possible.
En direction de l'orizon Nord-est.
Une comète ? Non, Non : la torche bleue de l'Ami Bernard !
En fait, nous n'avons pas du tout traîné pour faire de tour de l'Amas de la Vierge et en sommes sortis avec même beaucoup d'avance sur l'horaire. De quoi nous donner du temps afin d'explorer les Alentours parmi les NGC du coin ! Comme NGC 4565 par exemple... ou de refaire quelques Messiers avec plus d'attention que lors de notre premier passage fait au pas de course !


Une belle pause, surtout bienvenue, afin de laisser le temps à la majestueuse Voie Lactée de se lever au-dessus de la chaîne des Pyrénnées. Quel spectacle de fin de nuit nous offre le ciel nocturne !
Et après avoir vu les Objets de Messier classiques, nous nous sommes réservés une superbe descente de la Voie Lactée du Cygne au Sagittaire comme Grand Final en enchaînant les Messiers les uns à la suite des autres.
Fin de nuit - la Voie Lactée au-dessus du Mont Ursuya.
Mais dans un ciel devenant de plus en plus laiteux et lumineux sur l'horizon Est et avec des objets très bas, il était vraiment temps de finir avec M72, M73 et M30.
M73 et M30 resteront noyés dans les premières lueurs du jour car beaucoup trop bas.
Point final et dernier pointage vers 06h 30 quasiment pour l'honneur.

Une magnifique expérience et un très bon cru que ce Marathon de Messier 2017. Les soirées de répétition faites entre Janvier et Mars nous ont bien aidé - du moins pour certains ! -
Avec une moyenne de 105/106 Objets vus sur les 110 du Catalogue, on peut conclure que cette édition 2017 est une réussite totale.
Rendez-vous pris déjà pour l'année prochaine pour une édition 2018 qui, on l'espère, sera pour un Carton Plein ...
Merci à tous les participants venus sur le terrain pour cette incroyable nuit sous le étoiles.

QUE DU BONHEUR !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ciel NOIR mai 2018

Voici le calendrier de Ciel Noir pour le mois de MAI 2018 : Bonnes Observations ...